Mardi, 25 Avril 2017

Choose your language

«Avril 2017»
LunMarMerJeuMerSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Les partenaires

Les partenaires aériens

Notifications

Recevez un courriel de notification quand un article est publié dans le journal de bord.
Dimanche, 03 Juillet 2016 23:14

Fin du voyage

Évaluer cet élément
(5 Votes)

Jeudi 30 juin 2016 Friedrichshafen (Allemagne)- Colmar – Saumur - La Baule. 6h de vol

Les orages ont grondés cette nuit. La météo est très moyenne ce matin, le plafond est bas mais la visibilité est correcte. Une pluie fine nous accueille à l'aéroport, dépôt de plan de vol, contrôle, taxi pour rejoindre notre machine. Nous avons décidé d'aller faire un hommage à notre ami disparu Eric Guilloud en se posant sur sa piste à Bellegarde. Après le décollage nous survolons l'immense lac de Constance, le plafond  est à 500 pieds, avec une pluie fine. Sur le Nord c'est un peu dégagé sur le Sud c'est bouché, on ne voit pas les Alpes. Nous volons bas jusqu'au bout du lac (70kms) puis profitons d'un trou pour monter au dessus de la couche à 6 500 pieds. Ce n'est pas du tout notre route. Nous  cherchons un terrain de dégagement en France dans la zone qui semble plus favorable sur nos cartes météo... on trouve Colmar. On avise le contrôle Suisse : pas de problème, rappelez à la frontière. Pour passer la dernière chaîne de collines nous restons assez haut puis descendons sur la ville de Fribourg. Le passage de frontière est matérialisé par le Rhin. A Colmar le plan de vol est clôturé, pas de contrôle douanier. Et nous repartons aussitôt, impossible de traverser les Vosges couvertes de nuages, nous faisons le tour par le Sud. Le contrôle de Bâle nous prévient du passage de 4 rafales sur la zone... ils passent en formation losangique à 500 pieds au dessus de nous à plus de Mach 1 avant de s'éloigner vers Luxeuil : welcome to France, quelle chance. Le vol n’est pas contre très difficile, des grosses turbulences, un vent de face de 40 km/h, des zones militaires à passer, et pour finir une barre de nuages bas qui nous obligent à faire demi tour et de les contourner par le Nord. Au niveau de la Sologne nous volons à 1 000 pieds sous une pluie fine, les châteaux, les lacs, les forêts défilent sous l'avion. Nous voulons déjeuner à Amboise pour faire une pose... mais il pleut et pas de restaurant ouvert. Nous survolons le Sud de Tours, passons la Loire à Langeais et retraversons le fleuve à Saumur pour se poser et se reposer ! Le vent est toujours pile de face au décollage, le contrôle de Nantes nous demande de contourner sa zone par le Nord. Nous survolons Ancenis (son château), Sucé-sur-Erdre, l'estuaire de la Loire et l'extraordinaire pont de St Nazaire. Nous évitons de peu un ULM Coyote qui fait demi tour sans prévenir ! Le plafond est à 900 pieds, nous posons sur la 29 à La Baule. Popof nous attend avec sa Méhari pour refaire de l'essence. Pendant que Christian range le matériel je pars avec Popof direction Belle Ile. C'est un petit vol de 20 mn mais à mi chemin impossible de voir cette Belle Ile ... pudique elle est couverte de nuages et nous ne pourrons toucher sa belle piste. Nous faisons demi tour, survolons les marais salants de Guérande et posons les roues. Pour fêter ce beau voyage en Europe et remercier Popof pour son hospitalité nous allons manger un plateau de fruits de mer chez notre ami Willy (pilote d'hélico) qui tient le restaurant "Les Sablons" donnant sur la grande plage de la Baule. Et voilà ainsi se termine le tout de l'Europe 2016, un très bon cru.

140 heures de vol

2 100 litres d'essence

28 000 kilomètres

19 pays traversés (...Angleterre, avec départ le jour du Brexit)

Cap Nord

De 500 pieds à 13 500 pieds

6 000 photos et vidéos

4 déroutements

Baptêmes de Spirit de la famille Perdu (dont Bernard 86 ans), d'Helene, de Popof

Moments magiques du voyage

Le passage du Cap Nord

La gentillesse des européens croisés

Le passage des rafales

La révision express à AEROSPOOL

Les fous rires avec Christian

Remerciements

A Marie-Eve qui a su sublimer nos vidéos, et mis en ligne les textes sur le site www.spiritofnoumea.com et à Stéphane pour ce site génial.  

A la famille pour leur soutien,

A Popof qui nous a si bien aidé pour ce tour d'Europe

A l'équipe de Finesse Max toujours là quand on a besoin d'eux (les deux pierrots, Christian...)

A Willy pour sa soirée des pilotes mémorables

A Jean-François Ledru pour son accueil à la Baule

Et à tout ceux qui nous ont suivi et qui ont écrit des commentaires, cela a été un soutien quotidien, un plus pour nous donner envie de nous dépasser...

Et bien entendu un grand merci, un chapeau, une holà pour p’tit cagou notre Dynamic WT9 injection FJATP qui nous a permis de faire ces vols magiques, merci à l'équipe de Finesse Max pour le travail effectué en sous marin pour que notre machine corresponde à notre rêve.

Dernière modification le Dimanche, 18 Septembre 2016 01:19

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir