Mardi, 25 Avril 2017

Choose your language

Les partenaires

Les partenaires aériens

Deux pilotes passionnés

Imprimer PDF

Du Pacifique à l’Europe, par tout les temps,nos deux pilotes vivent leur passion en alliant plaisir de voler et  actions humanitaires.

Marc Perdu

Marc Perdu vole depuis l’âge de 17 ans. Il est gynécologue par vocation, mais sa passion pour l’aéronautique le pousse depuis de nombreuses années à «tester» tout ce qui vole. Après le planeur et l’avion c’est sur un ULM qu’il découvre de nouvelles sensations. L’hélicoptère est aussi un autre de ses plaisirs. Il se rend plusieurs fois par an au Vanuatu en mission humanitaire. Il a participé au tour de Calédonie 2006, au tour ULM contre le SIDA en 1998 et au tour de France en 2007 et en 2010. Son métier lui a donné la possibilité de faire des vacations régulières dans le Nord en tant que «flying doctor».Il a obtenu en 1990, son Brevet d’avion à Paris, sa qualification hydravion au Canada et sa qualification vol de nuit. En 1991, à Nouméa il obtient son Brevet d’ULM et en 2001 ses brevets Hélico qualification R22 et R44.En ULM son expérience se monte à 700 heures, en Hélicoptère à 500 heures (Vanuatu, Salomon et Nouvelle-Calédonie) et en avion à 600 heures (France, Nouvelle-Calédonie, Antilles, Ibiza, Angleterre).

Christian Tiriault

Depuis plusieurs années maintenant il apprécie de voler avec Christian Tiriault, chef d’entreprise, qui partage avec lui cette frénésie. En effet, Christian a commencé par le saut en parachute et depuis 7 ans il vole sur des ULM. Il a donc participé avec Marc, au tour de France 2007 et 2010, à une mission humanitaire au Vanuatu, et à plusieurs tours de Calédonie. L’amitié et le respect mutuel font de ces deux pilotes une paire incroyable pour s’attaquer à ce nouveau défi.  C’est grâce à Gérard Maurel, leur mentor, que l’aventure continue aujourd’hui.


Allier Plaisir et actions humanitaireQue se soit lors du Tour ULM contre le SIDA ou lorsqu’ils partent au Vanuatu en Hélicoptère, Marc et Christian, sont sensibles au fait d’unir leur passion à des causes humanitaires. Impossible pour eux de ne pas être sensible à la détresse de ceux qui vivent dans les coins les plus reculés du Pacifique. Des aventures humaines à chaque fois plus fortes. Des rencontres toujours plus poignantes mais surtout la satisfaction de venir en aide à ceux qui n’ont pas accès aux médicaments et aux meilleurs soins.